VCSamedi 14 février s'est tenu à Petit Quevilly une réunion avec un repas autour de la défense de l'HUMANITE.

A cette occasion, Véronique CHRISTOL, Présidente de la société des lectrices et lecteurs de la région rouennaise, a présenté un point sur la situation de l'Huma et sur les propositions d'action pour en sortir.

Cher(e)s amis, cher(e)s camarades,

Nous tenons aujourd’hui notre réunion annuelle de la société des lectrices et lecteurs de l’Humanité de la Région. Cette année, notamment pour des raisons de calendriers et des congrés du Parti Communiste Français, nous n’avons pas pu la tenir en décembre. C’est pourquoi nous nous associons ce soir à la soirée de la section de Petit-Quevilly que nous remercions d’avoir accepter de nous accueillir. Je vous rappelle, que cette initiative est placée sous le signe de la défense de notre journal, de l’Humanité, qui plus que jamais rencontre de grandes difficultés financières.

Vous n’êtes pas sans savoir que les locaux de St Denis ne sont toujours pas vendus et que les dettes se sont accumulées. Pourtant nous sommes installés dans les nouveaux locaux. Les projets de développement du journal et les objectifs d’équilibre économique sont donc aujourd’hui compromis et l’existence même de notre presse est remis en cause au quotidien. C’est pourquoi, je voudrais ce soir lancer un appel, un appel à la mobilisation pour la défense de notre presse, l’Humanité, l’HD mais aussi l’ensemble de la presse communiste.