PCF Sotteville-lès-Rouen

Mot clé - HARDY Dominique

Fil des billets - Fil des commentaires

Conseil d'Agglo de Rouen : Régie publique de l'eau

Le lundi 23 mars 2009 s'est tenu à Sotteville une séance plénière de l'agglo de Rouen.

DH

Parmi la trentaine de sujets débattus, il y avait celui du retour en régie publique de l'eau.

C'est Dominique Hardy qui est intervenu pour le groupe des élus communistes et républicains sur ce sujet.

Lors du dernier Conseil de l'Agglo, nous avons dans le débat concernant la proposition de renforcer sensiblement la Régie publique de l'eau avec l'apport de l'ex syndicat de la Banlieue Sud et de Boos dit les raisons de fond qui nous faisaient nous prononcer en faveur de cette solution.

Lire la suite...

 

CONSEIL MUNICIPAL - Vote du Budget

Lors du conseil municipal de Sotteville-lès-Rouen du jeudi 26 mars, il y avait à l'ordre du jour le vote du budget.

DH

C'est Dominique Hardy qui est intervenu au nom du groupe communiste.

Lors du débat d'orientation budgétaire, il y a un peu plus d'un mois, nous avons souligné dans quel contexte politique, dans quelle situation sociale nous devions travailler pour préparer ce budget. Depuis ce court laps de temps, les choses ne se sont pas arrangées loin de là. Et comme toujours, ce sont les plus faibles, les plus fragiles, les salariés, les retraités, les jeunes qui font les frais de la crise du système capitaliste. Rappelez vous, il n'y a pas si longtemps, quelques mois à peine, il fallait faire maigrir l'Etat, aujourd'hui on se sert de l'Etat et de l'Argent de tous, comme béquille du capital.

Lire la suite...

 

Conseil municipal du 27 mars

Intervention du groupe communiste et républicain sur le Budget de la ville

Dominique HARDY

Ce budget, nous l’avons préparé avant les élections municipales, nous en avons débattu lors du Débat d’Orientation Budgétaire, il y a un mois.

Depuis, les électeurs se sont prononcés.

La gauche est largement majoritaire dans le pays, tant au niveau des communes que dans les départements.

Même si il ne faut pas nier l’aspect local de ces élections, il y a quand même une forte signification nationale, un rejet de la politique mise en œuvre depuis 9 mois par le Président de la République et le gouvernement.

La politique mise en place en France est toujours la même, totalement et exclusivement orientée vers la rentabilisation financière.

Plus que jamais, les collectivités, les communes dirigées par la gauche doivent se mettre en position de résistance à la mauvaise politique en ayant toujours comme objectif l’intérêt des populations.

Lire la suite...