PCF Sotteville-lès-Rouen

Mot clé - Finances locales

Fil des billets - Fil des commentaires

CONSEIL MUNICIPAL : Débat d'orientations budgétaires 17 février 2011

OC

C'est Olivier CHRISTOL qui est intervenu, au nom du groupe communiste, sur les orientations budgétaires.

la question du fret SNCF et du triage, est évoquée à la fin de l'intervention. A ce propos, Voici le lien pour acceder à la pétition du Comité de défense du triage de Sotteville.

http://comitededefensedutriagedesotteville.hautetfort.com

Voici l'intervention :

Conseil Municipal Jeudi 17 février 2011

Débat d’Orientations Budgétaires



Groupe Communiste Olivier CHRISTOL

Monsieur le Maire, mes Chers collègues,

L’ordre du jour de notre conseil nous conduit à regarder les orientations budgétaires pour notre commune, le budget, quant à lui étant voté à la fin mars avec les compte administratif et rapport de gestion.

Orientations budgétaires, c’est voir comment peuvent s’organiser les grandes masses budgétaires, tant en fonctionnement qu’en investissement, quelles sont les priorités que nous voulons mettre en œuvre, ainsi que les choix politiques qui, pour nous sont dirigés vers la satisfaction des besoins des sottevillaises et des sottevillais.

Il convient d’abord de revenir sur le contexte économique et social dans lequel s’élabore ce budget et qui donne à cet acte politique majeur dans la vie de notre assemblée un écho encore plus important. Chacun peut constater le triste et inquiétant état des lieux dans lequel nous devons bâtir ce budget. Il y a une crise économique sans précèdent depuis les sombres années 30, avec ses conséquences sur l’emploi. Les chiffres et les rapports s’accumulent chaque jour pour attester de la gravité d’une situation qui affecte la grande majorité de la population… sauf pour les 0,01 % qui depuis l’avènement de l’ère SARKOZY ont vu leurs revenus augmenter de 46 %. Quand en 2010, les profits des entreprises du CAC 40 s’élèvent à 84 milliards d’euros, générant un montant record de 40 milliards de dividendes versés aux actionnaires en hausse de 13 %, il y a manifestement là de l’argent à prendre en taxant tous ces profits dont bénéficie une infirme minorité, alors que 8 Millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté et que la misère a progressé de 2,1 % selon un rapport du Secours Catholique. En 20 ans, un actionnaire du CAC 40 a vu son pouvoir d’achat progresser de 120% alors que dans le même temps, celui des salariés atteignait péniblement les 15% supplémentaires et celui d’un allocataire du RMI 5 % de plus en 18 ans.

Lire la suite...

 

CONSEIL GENERAL : Débat d'orientations budgétaires

c. Collin

''A l'occasion du débat d'orientation budgétaire le 19 novembre au Département, c'est Claude Collin qui est intervenu pour le groupe des conseillers généraux communistes.

Voici son intervention :''

Monsieur le Président, Cher(es) Collègues,

Le rapport d’orientation budgétaire pour 2011 montre bien la réduction des marges de manœuvre financières de notre collectivité, due d’une part à la diminution des recettes avec essentiellement la réforme de la taxe professionnelle et le gel des dotations d’Etat, et d’autre part à l’augmentation des dépenses, particulièrement des dépenses de solidarité en cette période de crise qui touche un nombre croissant de seino-marins, dépenses liées aux transferts de compétences imposés et mal compensés par l’Etat : Au total, une perte pour notre Département de 493 millions cumulés depuis 2004 !

C’est dire si le contexte dans lequel s’élabore le budget départemental 2011 est lourd.

Ce contexte, appelons un chat un chat, c’est celui du capitalisme financier mondialisé en crise où les « marchés » se dressent contre les peuples.

Les peuples des pays du « sud » pillés par les multinationales et spoliés par les trop bas prix de leurs matières premières. Peuples d’Europe aussi à qui on veut faire payer le prix de la crise financière : la crise grecque est significative à ce sujet : la finance a été sauvée par l’endettement des Etats mais elle attend maintenant que les Etats lui payent leurs dettes ! : Les banques ont bénéficié de prêts à 1 % et exigent en contrepartie des intérêts à 5 % pour à leur tour prêter aux Etats !

Les mêmes banques qui ont reçu des Milliards d’euros de fonds publics au titre de leur plan de sauvetage spéculent avec gourmandise sur la dette publique, laissant avec l’appui des institutions financières internationales comme le FMI et la BCE la Grèce, l’Espagne, le Portugal, l’Italie, l’Irlande, la France aussi, dériver dans la « rigueur » pour leurs populations avec toutes les mesures de super austérité que l’on connaît, de casse des systèmes sociaux et de retraite dans tous les pays de l’union.

Lire la suite...

 

SUPPRESSION DE LA TAXE PROFESSIONNELLE : Les associations en danger !

manif du 19 janvier 2010

Les élus communistes de Sotteville-lès-Rouen dans la manifestation du 19 janvier devant le Sénat

Avec la suppression de la Taxe Professionnelle annoncée, c'est, outre un cadeau de plus de 11 milliards aux grands patrons, un risque fort de remise en cause du tissu social .

C'est pourquoi Olivier CHRISTOL, Conseiller Municipal et secrétaire de la section PCF de Sotteville-lès-Rouen s'est adressé aux associations de la commune pour les appeler à se mobiliser contre la réforme territoriale et son corralaire financier qu'est la suppression de la TP.

Voici le courrier :

Sotteville-lès-Rouen le 30 décembre 2009

Madame, Monsieur,

Vous trouverez ci-joint l’intervention que j’ai prononcée*, au nom du groupe communiste, lors du dernier conseil municipal, et que la presse n’a pas crue nécessaire de relayer.

Lire la suite...

 

CONSEIL GENERAL : Séance du 20 novembre 2009 Débat d'orientations budgétaires et pétition à signer ...

Dans le cadre de la séance du Conseil Général consacrée au Débat d'Orientations Budgétaires, c'est Claude COLLIN qui est intervenu pour le groupe communiste.

Monsieur le Président, Chers Collègues,

Le Président de la République, son gouvernement et l’UMP, après avoir réduit les services de l’Etat, (RGPP, suppressions massives d’emplois dans l’éducation nationale….) veulent désormais s’attaquer aux services publics locaux.

Depuis des années, le pouvoir central étrangle, les collectivités locales en pesant d’un côté sur leurs ressources, et de l’autre sur leurs dépenses :

Sur les ressources d’abord, avec le « pacte de stabilité » limitant les dotations de l’Etat, puis avec les différentes réformes de la taxe professionnelle (suppression de la part salaires, puis plafonnement à 3,5% de la valeur ajoutée des entreprises) et à présent avec le projet de sa suppression pure et simple.

Lire la suite...

 

CONSEIL MUNICIPAL - Vote du Budget

Lors du conseil municipal de Sotteville-lès-Rouen du jeudi 26 mars, il y avait à l'ordre du jour le vote du budget.

DH

C'est Dominique Hardy qui est intervenu au nom du groupe communiste.

Lors du débat d'orientation budgétaire, il y a un peu plus d'un mois, nous avons souligné dans quel contexte politique, dans quelle situation sociale nous devions travailler pour préparer ce budget. Depuis ce court laps de temps, les choses ne se sont pas arrangées loin de là. Et comme toujours, ce sont les plus faibles, les plus fragiles, les salariés, les retraités, les jeunes qui font les frais de la crise du système capitaliste. Rappelez vous, il n'y a pas si longtemps, quelques mois à peine, il fallait faire maigrir l'Etat, aujourd'hui on se sert de l'Etat et de l'Argent de tous, comme béquille du capital.

Lire la suite...

 

Conseil Général : Intervention de Claude COLLIN sur les orientations budgétaires du Département pour 2009

Conseil Général de Seine Maritime – Séance du 21 novembre 2008

Débat d’orientations budgétaires 2009 Intervention de Claude COLLIN

En annexe, la lettre que les conseillers généraux communistes proposent d' adresser individuellement au 1er Ministre et qui peutêtre reprises par tous.

Crise financière, budget 2009, fiscalité locale, services publics tout est lié !

Le choc de la crise financière et économique frappe de plein fouet les collectivités territoriales. Entre les difficultés pour trouver des financements à des taux acceptables, l’explosion du coût des remboursements d’emprunts, la diminution des dotations d’Etat, les baisses des ressources fiscales du fait du ralentissement économique, et, surtout, la perspective d’une forte croissance des besoins sociaux de la population dans la période de récession dans laquelle nous entrons, les coupes sombres sur les finances locales s’annoncent destructrices, car, quand la pauvreté et la précarité augmentent, les collectivités sont encore plus appelées à l’aide par les habitants.

Lire la suite...

 

CONSEIL GENERAL Séance du 19 juin 2008 Intervention de Claude COLLIN

Claude COLLIN, pour le Groupe Communiste, est intervenu en séance sur le Budget Supplémentaire et sur la Décision Modificative du Budget du Département .

Monsieur Le Président, Chers Collègues,

Le projet de Budget Supplémentaire de 183 millions d’euros qui nous est proposé fait apparaître, dans la ventilation des crédits de reprise du compte administratif 2007, 24,6 millions supplémentaires pour des dépenses imprévues, 50 millions pour augmenter le prélèvement et alimenter l’investissement, et 73,7 millions restants pour tenir compte notamment, je cite le rapport, de moins de 20,7 millions d’euros de recettes, « notamment des dotations et compensations versées par l’Etat ».

Je ne vais pas refaire ici la longue liste des désengagements de l’Etat et des répercussions financières qui en découlent à la charge de notre Département, mais je souhaite souligner ici l’hypocrisie gouvernementale : si l’Etat se désengage c’est, laisse entendre le Gouvernement et la Droite, que les caisses « sont vides »… On n’y peut rien : il n’y a pas assez d’argent à distribuer ! Mais est-ce que vraiment on n’y peut rien ? « on » étant bien sûr le Gouvernement.

Lire la suite...

 

Conseil municipal du 27 mars

Intervention du groupe communiste et républicain sur le Budget de la ville

Dominique HARDY

Ce budget, nous l’avons préparé avant les élections municipales, nous en avons débattu lors du Débat d’Orientation Budgétaire, il y a un mois.

Depuis, les électeurs se sont prononcés.

La gauche est largement majoritaire dans le pays, tant au niveau des communes que dans les départements.

Même si il ne faut pas nier l’aspect local de ces élections, il y a quand même une forte signification nationale, un rejet de la politique mise en œuvre depuis 9 mois par le Président de la République et le gouvernement.

La politique mise en place en France est toujours la même, totalement et exclusivement orientée vers la rentabilisation financière.

Plus que jamais, les collectivités, les communes dirigées par la gauche doivent se mettre en position de résistance à la mauvaise politique en ayant toujours comme objectif l’intérêt des populations.

Lire la suite...

 

Conseil municipal du 28 février 2008 - Débat d'orientations budgétaires

Conseil Municipal du 28 février 2008 Débat d'Orientations BudgétairesIMGP4199.JPGIntervention d'Olivier CHRISTOL__

Nous arrivons au terme de cette mandature que nous clôturons par le débat d’orientation budgétaire.

C’est, me semble-t-il, un bon relais à passer à la prochaine équipe qui aura comme première tache politique le vote du budget pour 2008.

Un débat d’orientations budgétaires, c’est le moment de voir comment on traduit le programme municipal, les prévisions d’actions et de recette pour l’année en cours.

2008 sera le premier budget élaboré sous l’ère de Sarkozy. Cet homme de droite, dont la vie est surmédiatisée et dont les sauts d’humeur font le tour des internautes, n’a de cesse que de rendre plus douce la vie de ses amis du MEDEF, du grand patronat comme celle des plus riches.__

Lire la suite...