COMMISSION SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA POSTE

CONTRIBUTION DE DANIEL PAUL,

DEPUTE DE SEINE MARITIME,

au nom des députés communistes et républicains.

Selon un sondage CSA pour le journal « L’Humanité », 61% des Français sont opposés au changement de statut de La Poste, preuve de l’attachement de nos concitoyens au service public postal, vécu comme le symbole du lien social et de la proximité.

Pour nos concitoyens, La Poste incarne le service public. Il n’est pas étonnant, dans ces conditions, que la création d’un « Comité National de mobilisation contre la privatisation de La Poste, pour l’ouverture d’un débat public et un référendum sur le service public postal » ait répondu aux inquiétudes et que 300000 signatures aient été rapidement recueillies au bas d’une pétition déposée à l’Elysée. Evidemment, la campagne continue avec un double objectif :

exiger le retrait total du projet de privatisation,

porter des solutions pour améliorer le service postal.