PCF Sotteville-lès-Rouen

Mot clé - Conseil Général

Fil des billets - Fil des commentaires

CONSEIL GENERAL : Débat d'orientations budgétaires

c. Collin

''A l'occasion du débat d'orientation budgétaire le 19 novembre au Département, c'est Claude Collin qui est intervenu pour le groupe des conseillers généraux communistes.

Voici son intervention :''

Monsieur le Président, Cher(es) Collègues,

Le rapport d’orientation budgétaire pour 2011 montre bien la réduction des marges de manœuvre financières de notre collectivité, due d’une part à la diminution des recettes avec essentiellement la réforme de la taxe professionnelle et le gel des dotations d’Etat, et d’autre part à l’augmentation des dépenses, particulièrement des dépenses de solidarité en cette période de crise qui touche un nombre croissant de seino-marins, dépenses liées aux transferts de compétences imposés et mal compensés par l’Etat : Au total, une perte pour notre Département de 493 millions cumulés depuis 2004 !

C’est dire si le contexte dans lequel s’élabore le budget départemental 2011 est lourd.

Ce contexte, appelons un chat un chat, c’est celui du capitalisme financier mondialisé en crise où les « marchés » se dressent contre les peuples.

Les peuples des pays du « sud » pillés par les multinationales et spoliés par les trop bas prix de leurs matières premières. Peuples d’Europe aussi à qui on veut faire payer le prix de la crise financière : la crise grecque est significative à ce sujet : la finance a été sauvée par l’endettement des Etats mais elle attend maintenant que les Etats lui payent leurs dettes ! : Les banques ont bénéficié de prêts à 1 % et exigent en contrepartie des intérêts à 5 % pour à leur tour prêter aux Etats !

Les mêmes banques qui ont reçu des Milliards d’euros de fonds publics au titre de leur plan de sauvetage spéculent avec gourmandise sur la dette publique, laissant avec l’appui des institutions financières internationales comme le FMI et la BCE la Grèce, l’Espagne, le Portugal, l’Italie, l’Irlande, la France aussi, dériver dans la « rigueur » pour leurs populations avec toutes les mesures de super austérité que l’on connaît, de casse des systèmes sociaux et de retraite dans tous les pays de l’union.

Lire la suite...

 

CONSEIL GENERAL : Quand les élus communistes réclament un "Plan d'urgence social"

Dès le début de la séance plénière du Conseil Général, les élus communistes du CG76 ont fait par la voix de leur président, Jean-Louis JEGADEN, la déclaration suivant réclamant un plan d'urgence social pour "les salariès pauvres et les blessés de la crise"

Chers collègues, Monsieur le Président,

La crise mondiale actuelle, financière, économique, sociale, fruit du capitalisme libéral dont la droite, ici en France est particulièrement responsable, commence à faire durement sentir ses effets : pas une journée sans une annonce de suppressions de postes, de licenciements, de réductions d’effectifs, voire de suppression et de fermeture pure et simple d’entreprises. Des milliers de salariés sont jetés dehors : le chômage a progressé en Haute Normandie de 2,7 % en décembre, 3,7% en janvier et 4% en février portant le nombre de demandeurs d’emplois officiel à près de 75 000 ! Et encore, ce chiffre ne reflète-t-il qu’imparfaitement la réalité. En Haute-Normandie, où le recours à l’intérim est le plus élevé de France, il est plus pertinent de considérer les statistiques agglomérées des catégories A, B et C, sachant que les intéressés passent souvent de l’une à l’autre. Ces deux dernières correspondant aux personnes qui exercent une activité réduite de plus ou moins 78 heures. Autrement dit, elles font référence à des contrats précaires susceptibles d’être rompus du jour au lendemain. Si l’on utilise cette grille de lecture-ci, les statistiques grimpent à près de 110 300 personnes soit, grosso modo, un septième de la population en âge de travailler.

Lire la suite...

 

Conseil Général : Intervention de Claude COLLIN sur les orientations budgétaires du Département pour 2009

Conseil Général de Seine Maritime – Séance du 21 novembre 2008

Débat d’orientations budgétaires 2009 Intervention de Claude COLLIN

En annexe, la lettre que les conseillers généraux communistes proposent d' adresser individuellement au 1er Ministre et qui peutêtre reprises par tous.

Crise financière, budget 2009, fiscalité locale, services publics tout est lié !

Le choc de la crise financière et économique frappe de plein fouet les collectivités territoriales. Entre les difficultés pour trouver des financements à des taux acceptables, l’explosion du coût des remboursements d’emprunts, la diminution des dotations d’Etat, les baisses des ressources fiscales du fait du ralentissement économique, et, surtout, la perspective d’une forte croissance des besoins sociaux de la population dans la période de récession dans laquelle nous entrons, les coupes sombres sur les finances locales s’annoncent destructrices, car, quand la pauvreté et la précarité augmentent, les collectivités sont encore plus appelées à l’aide par les habitants.

Lire la suite...

 

RENAULT : Communiqué des Conseillers Généraux communistes

Communiqué de presse du groupe des élus Communistes et Républicains du Conseil Général

SEANCE EXTRAORDINAIRE SUR L’AUTOMOBILE

Le comité central d’entreprise de Renault de ce jour 9 septembre 2008 doit évoquer la suppression de 5 000 postes en Europe et la suppression d’une ligne de production sur 2 à Sandouville soit 1 000 emplois.

Lire la suite...

 

Conseil Général : Élection du Président Intervention des conseillers généraux communistes

C'est Jean-Louis JEGADEN, Président du groupe communiste qui est intervenu le 20 mars lors de la séance d'ouverture du Conseil Général, suite aux élections cantonales des 9 et 16 mars dernier.

Avec toutes les composantes de la majorité de gauche, le groupe communiste votera Didier MARIE.

Lire la suite...