PCF Sotteville-lès-Rouen

Mot clé - Assemblée Nationale

Fil des billets - Fil des commentaires

Quand les députés socialistes joignent leurs voix à celle de la droite pour instaurer l'austérité

AN logo

Aujourd'hui, mardi 09 Octobre, les députés ont voté pour le "paquet européen", actant de fait la rigueur et l'austérité comme étant la "règle d'or" du fonctionnement de nos institutions.

Une grande partie des députés socialistes, dont tous ceux de Seine-Maritime, ont voté pour ce texte.

Les députés communistes , qui réclament un référendum sur cette question, afin que ce soit le peuple lui même qui tranche, se sont unanimement exprimés contre.

On pouvait espérer autre chose de la gauche ...

Voici le résultat dees votes publié par l'Assemblée Nationale :

Analyse du scrutin n° 30 - Première séance du 09/10/2012 Scrutin public sur l'ensemble du projet de loi autorisant la ratification du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l'Union économique et monétaire (1re lecture). Nombre de votants : 568 Nombre de suffrages exprimés : 547 Majorité absolue : 274 Pour l'adoption : 477 Contre : 70 L'Assemblée nationale a adopté.

Lire la suite...

 

COMMISSION SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA POSTE

COMMISSION SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA POSTE

CONTRIBUTION DE DANIEL PAUL,

DEPUTE DE SEINE MARITIME,

au nom des députés communistes et républicains.

Selon un sondage CSA pour le journal « L’Humanité », 61% des Français sont opposés au changement de statut de La Poste, preuve de l’attachement de nos concitoyens au service public postal, vécu comme le symbole du lien social et de la proximité.

Pour nos concitoyens, La Poste incarne le service public. Il n’est pas étonnant, dans ces conditions, que la création d’un « Comité National de mobilisation contre la privatisation de La Poste, pour l’ouverture d’un débat public et un référendum sur le service public postal » ait répondu aux inquiétudes et que 300000 signatures aient été rapidement recueillies au bas d’une pétition déposée à l’Elysée. Evidemment, la campagne continue avec un double objectif :

exiger le retrait total du projet de privatisation,

porter des solutions pour améliorer le service postal.

Lire la suite...

 

ASSEMBLEE NATIONALE : Intervention de JP LECOQ, Député communiste de Seine-Maritime

Après le vote NON des Irlandais sur le nouveau traité européen voulu par Sarkozy, copie du Traité sur la Constitution Européenne que les français et les hollandais avaient rejeté en 2005, et à quelques jours de la Présidence française de l'Union Européen un débat était organisé à l'Assemblée Nationale.

Intervention de Jean-Paul LECOQ, Député communiste et républicain (76)

Monsieur le Président, Mmes et MM les ministres, chers collègues, Une nouvelle fois, nous voilà donc confrontés à la réalité de l’Europe des peuples. Que n’a-t-on pas entendu sur les mérites de ce traité ? Sur la suprême habileté de ses parrains le Président Sarkozy et Madame Merkel, à contourner la « voix populaire » et pour tourner la page du Non français et néerlandais ? Le peuple irlandais a voté non et n’y a-t-il pas quelque chose d’insupportable dans la manière dont il est traité pour son choix ? Il y a donc des « petits » pays qui « entraveraient » la marche solennelle vers une Europe idyllique ! Par ignorance, par stupidité, par cupidité, par égoïsme ? Quelle arrogance et quel mépris du peuple irlandais dans ces commentaires insultants !

Lire la suite...

 

Actifs financiers, C'est quoi?

Voici , en annexe, un diaporama de l'ANECR qui permet de mieux comprendre de quoi il s'agit. il y a également le texte de la proposition de loi déposée en 2005 par les parlementaires communistes et républicains, au Sénat et à l'Assemblée Nationale.

Lire la suite...