PCF Sotteville-lès-Rouen

Conseil Municipal du jeudi 7 décembre : intervention de Véronique CHRISTOL

vero mairie

Lors du dernier Conseil Municipal, le groupe communiste s'est exprimé sur la baisse des moyens des collectivités, des communes, par la voix de Véronique CHRISTOL.

Elle a demandé que le conseil adopte une motion dénonçant ces réductions de moyens pour répondre aux besoins de la population.

La Maire a réfusé cette proposition en argant du fait qu'une seule commune ne peut faire changer les choses tout en décrivant une situation dramatique pour les collectivités. Ce refus conforte donc la politique de droite du gouvernement.

Voici son intervention :

"Conseil Municipal 09/12/2017 Question d’actualité Groupe communiste - Véronique CHRISTOL

Loi de finances 2018 et situation de la commune.

Mesdames, Messieurs, Cher(e)s collègues,

Même si elle n’est pas formellement votée, la Loi de Finances pour 2018 entérine une nouvelle baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, dans le prolongement du quinquennat précédent.

Après une baisse de 11 milliards entre 2015 et 2017, c’est une nouvelle saignée dans les finances des collectivités, des communes qui va être opérée. Une nouvelle asphyxie budgétaire est ainsi programmée.

De plus, cette réduction est assortie de chantage. Si les collectivités, les communes notamment, réduisent significativement leurs dépenses de fonctionnement en réduisant leur masse salariale ou en diminuant les services publics, elles pourraient être un peu moins touchée, à l’instar de 319 collectivités principales.

Même si vous allez nous expliquer à nouveau que l’on peut faire mieux avec toujours moins, cette réduction va peser sur les finances de notre commune, les services publics locaux, les subventions aux associations…, sur les services offerts à la population.

Lire la suite...

 

Sotteville : Conseil municipal du 02 juillet : Des interventions du groupe communiste

Lors du conseil municipal du 2 juillet, les élus communistes sont intervenus sur plusieurs délibérations ...

Duval mairie

Jean Pierre DUVAL :

  • Sur la convention cadre contrat de ville pour 2015 - 2020 où il rappelle la "contradiction entre d'une part un quartier prioritéiare choisi au niveau d l'Etat et la sortie de ZEP du groupe scolaire de ce quartier"
  • Sur le marché du transport en autocar (après la réunion de la CAO) où il rève un peu ... de trans port en train , rendu plus difficile par l'activité réduite de la gare de notre commune, la fermeture de la boutique SNCF, sans oublier le triage SNCF en grande difficulté et lamise en oeuvre annboncée dfe la loi Macron, ce symbole de la démocratie gouvernementale ...

Véronique CHRISTOL est, quant à elle,

vero mairie

Lire la suite...

 

Conseil Municipal : Un budget vraiment sans élan ...

Lors du conseil municipal, consacré notamment au budget de la ville pour 2015, c'est Véronique CHRISTOL qui est intervenu pour le groupe communiste.

vero mairie

Elle a dénoncé un budget qui manquait fortement d'élan puisque marqué par l'austérité avec une réduction des dotations de l'Etat.

Voici son intervention :

Le vote du budget de notre commune intervient dans un contexte très particulier.

En effet, il y a quelques jours la droite a remporté les élections départementales, tant au plan national que dans notre département.

Les causes de cette victoire résident notamment dans le fait que le gouvernement fait une politique au service exclusif des forces de l’argent, qu’il a tourné le dos à ce pourquoi il avait été élu par le peuple de gauche il y a 3 ans.

Les français en ont assez de cette politique mise en œuvre au niveau national par un gouvernement qui contient en son sein un banquier de chez Rothschild transformé en ministre. Ils l’ont dit en n’allant pas voter ou en utilisant un bulletin de l’extrême droite, se trompant ainsi de colère.

Le peuple en a assez de devoir se serrer la ceinture tandis que les cadeaux aux plus riches continuent de plus belle, comme le confirme la progression du CAC 40. 56 milliards pour l’année 2014 dont 40 reversés aux actionnaires. Ainsi ces 40 milliards ne servent à rien pour l’éducation qui aurait bien besoin de personnel d’enseignement, pour le développement des services publics comme dans la santé, ou encore dans les transports …

Lire la suite...

 

CONSEIL MUNICIPAL du 12 février 2015 : Débat d'orientations budgétaires

vero mairie

Intervention de Véronique CHRISTOL pour la groupe communiste sur les orientations budgétaires de la ville.

Austérité et responsabilité de la députée dans la situation, telles sont les caractéristiques de cette intervention.

Conseil Municipal de Sotteville-lès-rouen – 12 février 2015 Orientations budgétaires Véronique CHRISTOL – Groupe communiste

Madame la Députée-Maire, Nous arrivons dans la dernière phase de l’élaboration du budget pour notre commune, avec les orientations budgétaires, c’est à dire l’ossature, les grandes lignes, du budget qui sera soumis au vote à la fin du mois de mars. Madame la Députée-Maire, dans votre réponse à un de nos courriers vous demandant de soutenir l’action de l’Association des Maires de France, une motion s’opposant à la baisse massive des dotations de l’Etat aux collectivités, adoptée par 16 000 collectivités, vous écriviez je cite : « J’aurais l’occasion de vous présenter (lors du débat d’orientation budgétaire) comment l’on peut construire un budget responsable et solidaire, qui encourage l’investissement, malgré la baisse des ressources de la ville ».

Nous y voici et cela amène quelques réflexions de ma part. L’Etat baisse de 3,67 milliards d’Euros les dotations pour l’année 2015, et il programme la même réduction à nouveau pour 2016 et pour 2017. Au total, ce sont 28 milliards qui manqueront à l’ensemble des collectivités territoriales entre 2014 et 2017. Ce faisant, vous faites le choix de répondre favorablement aux exigences du patronat. En effet ces baisses de dotations servent à compenser les cadeaux, sous forme d’exonérations diverses pour les plus riches, pour financer le CICE, ce reversement sans contreparties, notamment en terme d’emplois, aux entreprises, ce cadeau de 40 milliards d’euros. Un chiffre vient de tomber : la hausse des dividendes versés aux actionnaires en 2014 a progressé de 30% sur l’année précédente pour atteindre 46 milliards, et 10 milliards d’actions gratuites pour les seules entreprises du CAC 40. On est bien loin de la déclaration du président de la république, il y a 3 ans quand il déclarait au Bourget que « son ennemi, c’était la finance ».

Lire la suite...

 

Conseil Municipal et baisse des dotations aux collectivités

Lors du Conseil Municipal de Sotteville du 13 novembre, les élus communistes par la voix de Véronique CHRISTOL sont intervenus dans le cadre des questions d’actualité sur la baisse des dotations aux collectivités.

vero mairie

Voici le texte de sa question :

Madame la Députée-Maire,

Le projet de Loi de Finances pour 2015 a été rendu public et acté par la commission des finances de l’Assemblée Nationale le 8 octobre dernier.

Il contient de nombreux éléments qui vont mettre les Françaises et Français en difficulté dans leur vie quotidienne, comme le maintien du taux de TVA à 10% sur l’essentiel des produits.

Le choix est fait, dans le prolongement du discours de Manuel VALLS, notamment de celui devant le MEDEF, de satisfaire, en priorité et sans discernement, la finance, les plus riches.

Cela s'est traduit par la mise en place du pacte de responsabilité contenant 40 milliards d'euros de cadeaux supplémentaires aux grosses entreprises par le biais du CICE. Pour la seule haute Normandie, ce sont d'ores et déjà 87 millions qui sont globalement reversés selon les chiffres donnés il y a quelques jours par le Préfet.

Lire la suite...

 

Boutique SNCF au conseil Municipal de Sotteville.

Lors du Conseil Municipal du 13 novembre, la question de la fermeture annoncée de la boutique SNCF de la place de l'Hôtel de ville à Sotteville a été évoquée.

C'est Jean Pierre DUVAL qui est intervenu, au nom du groupe communiste lors d'une question d'actualité.

Un courrier de Claude Collin, conseiller général communiste, portant également sur cette question a été envoyé à Guillaume Pepy, le Président de la SNCF. Voir ce courrier en Pièce jointe.

Voici l'internetion de Jean Pierre DUVAL :

"Lors du dernier Conseil municipal, nous vous avions interrogé sur la politique de la SNCF qui a des conséquences sur notre commune, sous différents aspects.

Outre le sort de nombreux cheminots, habitants notre commune, je voudrais attirer votre attention sur la fermeture à nouveau annoncée de la boutique SNCF et sur la manière dont le Fret, et en particulier le triage situé sur notre commune, est traité dans le pays.

Sur la boutique, vous disiez, Madame le Maire, lors du Conseil Municipal de juin que « la boutique SNCF s’inscrit vraiment dans une histoire avec des besoins et elle a un avenir ».

Aujourd’hui, il semble que nous en sommes à la fin de l’histoire, qu’il n’y aurait plus de besoins pour nos populations et donc plus d’avenir.

Lire la suite...

 

Conseil municipal du 20 juin 2014 : deux questions de Jean Pierre Duval

Duval mairie

Au nom des conseillers municipaux communistes, Jean-Pierre DUVAL est intervenu sur deux sujets :

les boutiques SNCF,



les négociations autour du Grand Marché Transatltanique.

Sur ce dernier point, il a demandé que Sotteville soit déclarée "Territoire hors GMT".

Voici son intervention.

Cette intervention, que je fais au nom du groupe communiste, à pour objet de déclarer Sotteville-lès-Rouen "Territoire hors GMT".

Les négociations qui se tiennent en ce moment entre l'Union Européenne et les États Unis pour mettre en place le nouvel accord de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), dit Grand Marché Transatlantique ou GMT, on voit une volonté d'instaurer un vaste marché de libre échange entre ces deux parties.

Dans les "Directives pour les négociations sur le commerce transatlantique et le partenariat d'investissement entre l'Union Européenne et les États Unis d'Amérique" rendues publiques dans un document présenté le 17 juin 2013 au Conseil de l'Union européenne, il est précisé que "les obligations de l'accord engageront tous les niveaux de gouvernement" incluant donc les collectivités, et en particulier les communes, ce qui justifie notre intervention.

Lire la suite...

 

Conseil Municipal : Un budget flou que les communistes n'ont pas voté.

Lors du conseil municipal du 25 avril, le point principal à l'ordre du jour était le budget pour 2014.

Ce budget est particulièrement flou et aucune réponse réelle n'a été donnée aux nombreuses interrogations que sucitent la lectures des chiffres.

Les communistes ont donc décidé de voter contrte ce budget.

Voici leurs interventions :

vero mairie

Veronique CHRISTOL sur l'environnement économique et social du budget.

Duval mairie

Jean Pierre DUVAL sur le budget lui même.

Véronique CHRISTOL En préambule à notre intervention budgétaire, il convient de rappeler que pour nous, communistes, notre premier adversaire, c’est la finance avec son corolaire qu’est l’austérité, ou dit autrement, une rigueur à sens unique.

Tandis que pour certains, les profits sont toujours plus élevés, les actionnaires des entreprises du CAC 40 ont empochés autour de 40 milliards, d’autres, les salariés payés au SMIC n’ont pas touché 150 euros de plus pour la même année 2013.

Force est de constater que cette austérité, cette mauvaise répartition des richesses, sont mises en œuvre par les gouvernements hier de droite et depuis 2012 par l’actuel mis en place par la gauche. Pourtant, il y a deux ans, nous nous étions prononcés pour mettre un terme à cette politique exclusivement au service de la finance et pour un réel changement. Nous n’avions pas voté pour un Président de la République et une Députée qui mènerait une telle politique.

Lire la suite...

 

Premier conseil municipal : Election du Maire

vero CM

vero mairie

Le samedi 05 avril s'est tenu le premier conseil municipal de Sotteville.

Ce conseil, dit d'installation, à permis aux élus communistes de faire une déclaration politique, que le Président de séance, élu sur la liste de la Députée, a voulu interrompre ...

Il est vrai que l'élue communiste ne faisait que relater les mauvais coups du Gouvernement avec la complicité de la députée ...

C'est Véronique CHRISTOL qui a prononcé cette intervention au nom du groupe communiste.

Mesdames, Messieurs,

Une nouvelle mandature municipale s’ouvre devant nous.

Elle débute dans un climat politique particulier avec un Président de la République, élu par la gauche, qui avait nommé un Premier Ministre issu de la gauche. Force est de constater que ceux-ci ont mené une politique qui n’avait rien à envier à celle de la droite. Le résultat global des municipales en est le fruit. Les électeurs de gauche, ceux qui souffrent de la politique mise en œuvre ne se sont pas déplacé ce qui fait que l’abstention a atteint, nationalement, un record pour ce type d’élection.

La réponse de Hollande est de changer de Premier ministre et de désigner quelqu’un que chacun s’accorde à dire qu’il représente l’aile droite du Parti socialiste. On peut imaginer, déjà que le discours de politique générale qu’il prononcera mardi à l’Assemblée Nationale n’apportera pas les réponses nécessaires ou attendues par les populations.

Il est évident que les mesures prises par le gouvernement pèseront sur la vie de notre commune et les communistes ne peuvent que s'interroger, dans ce nouveau contexte, sur la manière dont sera gérée la ville.

Ce contexte est caractérisé par plusieurs éléments.

Nous sommes dans une société qui préfère donner toujours plus aux plus riches et seulement les miettes, quand il y en a encore, au reste de la population. Disant ce la, nous mesurons évidemment la responsabilité de la droite, du poids de trop d’années de « sarkozysme » mais aussi l’absence de volonté du parti socialiste à inverser les choses.

C’est ainsi que pour tous nos concitoyens :

Le pouvoir d’achat des familles est réduit notamment par une hausse de la TVA sur les produits courants pour financer le Crédit d’Impôt Compétitivité des Entreprises, mais aussi par une réforme des retraites qui remet en cause le système par répartition, La précarité est accrue, avec une volonté de casser le code du travail par le biais de l’ANI, Les finances des collectivités sont mises en difficulté par la suppression par la droite de la Taxe Professionnelle et par une baisse des dotations de l’Etat. Ces baisses de 3 milliards pour 2014 et 2015 ont été actées dans la loi de finance 2014, auxquels il convient de rajouter 7 milliards prévus en complément du « Pacte de responsabilité ». Celui-ci prévoit 50 milliards de réduction de la dépense publique, les collectivités étant mises à contribution. La CREA sera transformée en Métropole au 1er janvier 2015, ce que nous combattons, et qu’ainsi l’essentiel des décisions concernant notre commune seront prise ailleurs, au siège de la métropole, que Sotteville ne sera plus qu’un quartier de cette nouvelle collectivité créée par la loi de Modernisation de l’Action Publique et d’Affirmation des Métropoles (MAPAM).

Il est clair que toutes ces mesures ont été votées par la Députée de notre circonscription.

Lire la suite...

 

Conseil Municipal du jeudi 10 octobre 2013 : Fermeture de la boutique SNCF

SNCF

Le groupe communiste est intervenu sur la fermeture de la boutique SNCF de Sotteville-lès-Rouen.

C'est Olivier CHRISTOL qui est intervenu, au nom du groupe, lors du conseil municipal.

Olivier

Cette intervention reprend les terme du courrier qu'il vient d'adresser à Roland BONNEPART, Directeur régional de la SNCF (Doc en Pièce jointe).

Voici son intervention :

Mes chers collègues,

Depuis plusieurs années, la SNCF a procédé à de nombreuses fermetures de gares, à la suppression d’arrêts ou de mise en difficulté de triages … comme le dénoncent de nombreuses associations de défense regroupant les usagers, les personnels, les élus locaux et la population.

Ces associations se sont regroupées au sein de la Convergence Nationale Rail (CNR).

Lire la suite...

 

Un Conseil municipal consacré à l'evolution du nombre de représentants des communes dans l'intercommunalité

Un seul point à l'ordre du jour du conseil Municipal du jeudi 29 août.

''Au dela de la modification du chiffre de population correspondant à un élu communautaire, ce fut l'occasion pour le groupe communiste de s'exprimer sur les metropoles, la CREA pouvant, si la loi est votée en l'état, devenir une metropole. Nous nous opposons à cette évolution et c'est Dominique Hardy qui est intervenu pour le groupe. Voici son intervention :

Conseil Municipal de Sotteville-lès-Rouen Le 29 août 2013

Cette délibération d’apparence technique, et que nous allons approuver comme nous l’avons fait au Conseil de la CREA, et qui a pour but de définir le nombre d’élus issus des communes qui siégeront à la CREA après les élections municipales de 2014, en sous-tend une autre que nous n’approuvons pas, la transformation de notre EPCI en Métropole.

La CREA qui date de 2010 est loin d’avoir atteint son âge adulte et loin d’avoir fait la preuve d’une meilleure efficacité. Cela ne signifie pas que rien n’a été fait mais force est de constater que des inégalités subsistent entre les anciens territoires où par exemple l’intérêt communautaire reste à géométrie variable et n’a pas été harmonisé par le haut, c’est le statu quo d’avant 2010 qui est toujours la référence. Où est la plus value annoncée pour les territoires qui n’avaient pas au moment de la fusion, les mêmes avantages ? Qui va décider de la nécessité de transformer la CREA en métropole, les Conseils municipaux, le Conseil d’agglo, les habitants de 71 communes ? Non, le texte adopté le 23 juillet dernier et qui doit retourner au Sénat prévoit, que cela se fera par décret. C’est une façon de procéder qui ne nous convient pas.

Lire la suite...

 

Conseil Municipal : Débat d'orientations budgétaires

Lors du conseil Municipal du jeudi 14 février, les élus communistes se sont exprimés sur les orientations budgétaires de la commune.

C'est Olivier CHRISTOL qui est intervenu pour le groupe communiste.

Olivier

Voici son intervention.

Conseil Municipal 14 février 2013 Débat d'Orientations Budgétaires

Pour une collectivité, le vote du budget est bien évidemment l'acte essentiel.

C'est aussi le moment, à partir des orientations définies, de définir nos priorités.

Pour comprendre, pour mieux maîtriser nos choix, il convient de revenir sur la situation économique, financière, sociale, dans laquelle nous nous trouvons. Les grandes lignes de celles-ci ont été rappelées dans les documents qui nous ont été fournis.

L'an dernier, nous espérions que le budget pour 2012 serait le dernier budget contraint, et que pour l'année 2013, les choses iraient mieux, que le changement attendu serait au rendez vous.

Force de constater qu'il n'en est rien.

Ce budget, comme les précédents, s'inscrit dans un contexte de crise et d'austérité.

Comment pourrait-il en être autrement dans la mesure où le gouvernement, pourtant élu par une majorité de gauche, a pris comme première mesure importante, le vote du TSCG, ce traite européen qui instaure la "règle d'or", que certains qualifient aussi de "règle de l'or", de l'austérité comme but et moyen de toute politique.

Lire la suite...

 

Une allée Lucie et Raymond AUBRAC à Sotteville

Lors du Conseil Municipal de jeudi 14 février, il a été voté une délibération donnant le nom de "Lucie et Raymond AUBRAC Héros de la Résistance" à une allée du bois de la garenne à Sotteville-lès-Rouen.

aubrac 2

Nous nous en réjouissons, puisque cela correspondait à une demande que nous avions formulée.

Voici l'intervention d'Olivier CHRISTOL à cette occasion.

Conseil Municipal – 14 février 2013 Délibération 2013/15 : « Allée Lucie et Raymond AUBRAC » Groupe communiste

Monsieur le Maire,

Donner à un lieu de notre commune le nom de « Lucie et Raymond Aubrac », était une demande que j’avais formulée au lendemain du décès de Raymond Aubrac.

Lucie et Raymond Aubrac ont porté toute leur vie un message d’espoir en rappelant inlassablement aux jeunes générations qu’il ne fallait jamais baisser les bras.

Lire la suite...

 

CONSEIL MUNICIPAL : Une décision modificative dans un contexte économique marqué par l'austérité

OC

Lors du conseil municipal du 18 octobre, une délibération portait sur une décision modificative au budget qui était assez technique.

Cependant, cela a permis à olivier CHRISTOL, au nom du groupe communiste de rappeler dans quel contexte économique se trouvait le pays.

Non l'autérité n'est vraiment pas la solution !

Voici l'intervention.

Conseil Municipal de Sotteville-lès-Rouen Décision Modificative N°1 Olivier CHRISTOL

Monsieur le Maire,

Sur la DM qui nous est proposée est une délibération que l’on peut qualifier de technique et nous la voterons.

Pour autant, elle s’inscrit dans un contexte particulièrement difficile, dans le cadre d’un budget contraint, du fait des effets de la crise, on le ressent ici sur le CCAS, et les demandes d’aides grandissantes. On peut aussi le mesurer avec le nombre d’impayés de restauration scolaire, cette crise est bien celle de la finance, de l’ultralibéralisme avec la rentabilité à tout prix, une crise systémique du capitalisme.

On assiste à l’asphyxie des collectivités, des communes, qui ont de plus en plus de mal à répondre aux demandes des populations, des associations, … à assurer les services publics locaux dont c’est pourtant l’une des fonctions principales.

Lire la suite...

 

Conseil Municipal : Intervention sur le Budget de la ville 2012

C'est Olivier CHRISTOL qui est intervenu sur le budget 2012 de la ville de Sotteville-lès-Rouen au nom du groupe communiste

Voici l'intervention :

Conseil Municipal de Sotteville-lès-Rouen 29 03 2012 Budget 2012 Olivier CHRISTOL – Groupe communiste

Monsieur le Maire, Mes cher(e)s collègues,

Le vote du budget : l’acte essentiel pour une collectivité. Il engage la vie de la collectivité, donc celle de nos concitoyens pour les prochaines années. Il doit permettre de répondre aux besoins et demandes des populations. C’est un acte politique majeur et on ne peut le dissocier de la situation dans laquelle il est élaboré.

Comme les années précédentes et peut être encore plus en 2012, le budget s’est donc construit dans un contexte difficile, contraint, que j’ai rappelé lors du DOB, je n’y reviendrais pas.

Un contexte caractérisé par des transferts de charges non compensées à la fois pour nos villes, et pour les autres collectivités auprès desquelles nous sollicitons des subventions pour nos réalisations : Conseil Régional, Conseil Général, CREA, …

On voit là, le résultat d’une politique de la droite qui est totalement orientée vers les plus riches, qui est totalement soumise à leur volonté : ce sont des cadeaux fiscaux, des niches fiscales, des exonérations des « charges » sociales qui ont fait perdre 100 milliards au budget et à provoquer le doublement de la dette. A elles seules, les exonérations de charges sociales patronales représentent un manque à gagner de 30 milliards d’euros par an, tout en démontrant leur inefficacité quant à l’emploi. Le chômage est toujours à la hausse.

Rappelons ici qu’aujourd’hui, les entreprises du CAC 40, du fait des différents cadeaux se retrouvent taxée à 8% en moyenne contre 30% en moyenne pour les entreprises de moins de 9 salariés.

Alors que les profits des grandes entreprises flambent malgré une légère récession due aux effets de la crise, 75 milliards d’euros pour les seules entreprises du CAC 40 dont plus de 12 milliards pour Total. On voit là à quoi sert la hausse du prix des carburants !

Lire la suite...

 

CONSEIL MUNICIPAL Mouvements sociaux et emplois

Lors du Conseil Municipal du 2012, à l'occasion des informations, les questions d'emplois et de mouvements sociaux touchant de près la commune et sa population ont fait débat : Petroplus, Le triage SNCF de Sotteville, le Centre Hospitalier du rouvray et Paris Normandie .

Sur chacun des points, le groupe communiste est intervenu.

Véronique CHRISTOL est intervenue sur Paris Normandie et Olivier CHRISTOL sur Pétroplus, le triage et le Centre Hospitalier du Rouvray

Les interventions sur le CHSR et Paris Normandie sont en pièces jointes.

Lire la suite...

 

CONSEIL MUNICIPAL : Débat d'orientations budgétaires pour 2012

Un conseil municipal chargé ce jeudi 23 février. Le point principal était le débat d'orientation budgétaire, préparatoire au vote du budget qui aura lieu à la fin mars.

Deux interventions du groupe communiste :

Véronique CHRISTOL sur la petite enfance, et une intervention plus générale d'olivier CHRISTOL.( Pièce jointe)

Voici l'intervention sur la petite enfance :

Conseil Municipal Sotteville-lès-Rouen 23 Février 2012 Débat d’orientation budgétaire – Petite Enfance Véronique CHRISTOL

VC

Que reste-t-il des politiques de la petite enfance qui ont permis à la France d’avoir le taux de natalité le plus élevé de l’UE?? Qu’est devenue la volonté d’offrir aux parents des solutions de garde variées et accessibles (crèches collectives et familiales, assistantes maternelles…)?? Où sont passées les politiques émancipatrices garantissant aux femmes un véritable choix, celui du travail, celui de l’indépendance financière??

Les politiques libérales sont passées par là. Avec la Révision Générale des Politiques Publiques et le gel des dotations aux collectivités territoriales, l’État a signé son désengagement financier.

Le gouvernement prétend améliorer le service à la population mais les dispositions législatives qu’il adopte conduisent à une détérioration sévère de la qualité d’accueil des enfants et des conditions de travail du personnel. Le décret Morano publié en juin 2010 est symptomatique de ce double nivellement par le bas?: l’objectif quantitatif de création de places passe avant la professionnalisation du secteur et les soins aux enfants.

Lire la suite...

 

Conseil Municipal : Un débat sur le fret SNCF à partir d'une question d'actualité du groupe communiste présentée par Olivier CHRISTOL

triage slr

C'est Olivier CHRISTOL qui a présenté la question d'actualité sur le Fret SNCF et le triage de Sotteville en complément d'informations données par le Maire sur les réponses qu'il avait reçuesde RFF et de la SNCF.

En effet la réduction massive de l’activité du triage de Sotteville-lès-Rouen prélude à sa fermeture annoncée s’inscrit dans une démarche générale de démantèlement du fret ferroviaire SNCF, illustrée par pas moins de 5 plans de « sauvetage » en douze ans. « Notre » triage n’est pas un cas isolé puisque 8 triages sur 11 en France sont dans des situations comparables.

La pétition pour la défense du triage de Sotteville est en piece jointe à ce document. Voici le texte de l'intervention d'Olivier CHRISTOL :

« La situation du fret ferroviaire français suscite plus que des inquiétudes. Son évolution actuelle contredit même les orientations majeures du Grenelle de l’environnement et fragilise gravement les activités qui lui sont directement liées. »

Telle est la manière dont s’exprime la commission d’enquête de l’Assemblée Nationale sur l’industrie ferroviaire française présidée par A Bocquet, député communiste du Nord, dans l’introduction du rapport qu’elle vient de publier.

Ces quelques mots traduisent tout à fait la situation du triage SNCF de Sotteville-lès-Rouen.

Celui-ci est en grandes difficultés du fait de la volonté conjointe de l’Etat et de la direction de la SNCF d’aller vers la privatisation.

Lire la suite...

 

CONSEIL MUNICIPAL du 24 mars 2011 Débat budgétaire

Lors du Conseil Municipal du jeudi 24 mars 2011, c'est Olivier CHRISTOL qui est intervenu au nom du groupe communiste dans la duiscussion générale sur le budget 2011 pour la ville.

OC

Monsieur le Maire,

Nous arrivons au vote du budget, l’acte majeur pour une collectivité territoriale, un vote qui engage, par ses choix, l’avenir des populations.

La situation dans laquelle s’est élaboré ce budget et celle dans laquelle il va être exécuté et se décliner au cours de l’année 2011 a été décrite lors du DOB et je n’y reviendrai pas en détail.

Cependant, les populations sont de plus en plus inquiètes et l’abstention massive des électrices et des électeurs, à Sotteville comme ailleurs, lors du 1er tour des cantonales, dimanche dernier, en est une traduction.

Les effets de la crise, on l’a souligné tout à l’heure sur le logement, font que les populations vivent de plus en plus mal. Pour palier à cela, les collectivités voient une augmentation des budgets sociaux.

Ensuite, la réforme territoriale et ses conséquences sur les collectivités, notamment sur leurs finances avec la suppression de la taxe professionnelle et son remplacement flou et partiel par la Contribution Economique Territoriale, la CET, est encore plein d’incertitudes.

Lire la suite...

 

CONSEIL MUNICIPAL : Débat d'orientations budgétaires 17 février 2011

OC

C'est Olivier CHRISTOL qui est intervenu, au nom du groupe communiste, sur les orientations budgétaires.

la question du fret SNCF et du triage, est évoquée à la fin de l'intervention. A ce propos, Voici le lien pour acceder à la pétition du Comité de défense du triage de Sotteville.

http://comitededefensedutriagedesotteville.hautetfort.com

Voici l'intervention :

Conseil Municipal Jeudi 17 février 2011

Débat d’Orientations Budgétaires



Groupe Communiste Olivier CHRISTOL

Monsieur le Maire, mes Chers collègues,

L’ordre du jour de notre conseil nous conduit à regarder les orientations budgétaires pour notre commune, le budget, quant à lui étant voté à la fin mars avec les compte administratif et rapport de gestion.

Orientations budgétaires, c’est voir comment peuvent s’organiser les grandes masses budgétaires, tant en fonctionnement qu’en investissement, quelles sont les priorités que nous voulons mettre en œuvre, ainsi que les choix politiques qui, pour nous sont dirigés vers la satisfaction des besoins des sottevillaises et des sottevillais.

Il convient d’abord de revenir sur le contexte économique et social dans lequel s’élabore ce budget et qui donne à cet acte politique majeur dans la vie de notre assemblée un écho encore plus important. Chacun peut constater le triste et inquiétant état des lieux dans lequel nous devons bâtir ce budget. Il y a une crise économique sans précèdent depuis les sombres années 30, avec ses conséquences sur l’emploi. Les chiffres et les rapports s’accumulent chaque jour pour attester de la gravité d’une situation qui affecte la grande majorité de la population… sauf pour les 0,01 % qui depuis l’avènement de l’ère SARKOZY ont vu leurs revenus augmenter de 46 %. Quand en 2010, les profits des entreprises du CAC 40 s’élèvent à 84 milliards d’euros, générant un montant record de 40 milliards de dividendes versés aux actionnaires en hausse de 13 %, il y a manifestement là de l’argent à prendre en taxant tous ces profits dont bénéficie une infirme minorité, alors que 8 Millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté et que la misère a progressé de 2,1 % selon un rapport du Secours Catholique. En 20 ans, un actionnaire du CAC 40 a vu son pouvoir d’achat progresser de 120% alors que dans le même temps, celui des salariés atteignait péniblement les 15% supplémentaires et celui d’un allocataire du RMI 5 % de plus en 18 ans.

Lire la suite...

- page 1 de 2