PCF Sotteville-lès-Rouen

PROMOUVOIR UNE AUTRE REPARTITION DES RICHESSES

Comment prétendre relancer la croissance sans hausse des salaires, sans investissement public, sans mobilisation du crédit bancaire, sans relance de l'emploi industriel ? André CHASSAIGNE Député communiste Président du groupe GDR à l'Assemblée Nationale 03 juillet 2012

QUI SOMMES NOUS ?

Véronique CHRISTOL Conseillère municipale JeanPierre DUVAL Conseiller Municipal

12 04 18 Tribune

A l’invitation des communistes de Sotteville, section des cheminots comme section locale, près de 80 personnes se sont réunies le 12 avril 2018 pour débattre de la situation à la SNCF, en présence d’Hubert Wulfranc, député communiste.

12 04  Salle

L’objectif était de mieux cerner les intentions du gouvernement et de formuler des propositions pour sortir le transport ferroviaire de cette crise. Dans la discussion, il a été souligné que les cheminots ne se battaient pas pour un statut mais bien pour un service public ferroviaire, tant pour les voyageurs que pour le fret. De plus, les attaques portées à la SNCF s’inscrivent dans un ensemble de mesures tendant à casser les services publics, la santé, les collectivités, les universités, la justice… mais aussi le secteur privé comme à Carrefour.

Lire la suite...

 

Le mercredi 28 mars s'est tenue la séeance du Conseil Municipal consacrée essentiellement au budget pour 2018.

Ce budget a été voté par la seule majorité, la droite s'abstenant.



Ce débat, marqué par de longues intervention de chaque adjoint-e a été l'occasion d'une intervention de Véronique CHRISTOL, au nom du groupe communiste. Voici son intervention :

vero mairie

Madame le Maire,

Comme cela avait été souligné lors du Débat d’Orientations Budgétaires, ce budget est élaboré dans un contexte contraint, notamment par les annonces et mesures gouvernementales.

Le budget que vous nous proposez est flou et sans ambition.

On est donc bien loin du nouvel élan pour Sotteville pourtant mis en avant dans un discours empreint d’autosatisfaction.

Les mauvais coups pleuvent sur les collectivités. Ils viennent d’un « Président des riches » et d’un gouvernement qui préfèrent donner, faire des cadeaux, aux plus riches, plutôt que de mettre en avant l’intérêt général en donnant du pouvoir d’achat à ceux qui en ont vraiment besoin pour vivre.

Dans ce contexte on ne peut que s’étonner que la municipalité ne mène pas la bataille contre la baisse des moyens alloués aux collectivités. Il est vrai que vous nous expliquez que l’on peut faire toujours mieux avec toujours moins…

Lire la suite...

 

En plein crise de la SNCF, que le Gouvernement veut privatiser, casser le statut des cheminots ... les communistes de sotteville, cité cheminote, ont décidé de rendre un hommage à Pierre Semard, secrtéaire de la CGT cheminot, et dirigeant national du PCF, avant la guerre. Pierre SEMARD a été assassiné en 1942, le 7 marts par le allemands à Evreux.

C'est Olivier CHRISTOL, secrétaire de la section PCF de Sotteville qui a prononcé le discours d'hommage après avoir excusé Hubert Wulfranc, notre député communiste, retenu à l'Assemblée Nationale.

P Semard 1

Voici son intervention :

Mesdames, Messieurs, Cher(es) ami (es), Cher(es) camarades,

Nous sommes réunis aujourd’hui, 7 mars 2018, pour rendre hommage à Pierre SEMARD, tombé sous les balles d’un peloton d’exécution aux ordres des autorités allemandes fascistes.

P semard 2

Cet assassinat comme otage a eu lieu à la prison d’Evreux à laquelle Pierre SEMARD avait été transféré la veille. C’était le 7 mars 1942, il y a donc 76 ans.

Pierre SEMARD est un des grands noms de l’histoire de France, justement honoré par la mémoire collective, comme le confirme le nombre de rues qui portent son nom dans nos communes. Pour les cheminots, il continue à incarner le dirigeant syndical par excellence. Pour les historiens, il symbolise la rectitude politique et le courage civique, dans sa vie et par sa mort.

Pierre SEMARD a mené une vie, à la fois donc de syndicaliste, de dirigeant politique, et son engagement l’a conduit tout naturellement au Parti Communiste Français.



C'est donc indissociablement le secrétaire général de la CGT des cheminots, le dirigeant communiste, le patriote, le résistant, et plus généralement l'homme public que l'on honore aujourd'hui.

Lire la suite...

 

Conseil Municipal du 22 février 2018

Lors de ce conseil, Véronique CHRISTOL, pour le groupe communiste est intervenue dans le cadre du Débat d'orientations Budgétaires.

vero mairie

Voici son intervention :

Conseil Municipal – 22 février 2018 Débat d’Orientations Budgétaires Groupe communiste – Véronique CHRISTOL

Le budget de notre commune pour 2018 s’élabore dans un environnement économique pour le moins curieux et surtout inquiétant.

Aujourd’hui, nous n’en sommes qu’au Débat d’Orientations budgétaires, c’est à dire que nous devons cadrer les grandes masses du budget.

Beaucoup d’annonces ont été faites depuis l’arrivée d’une nouvelle majorité de droite dans le pays.

Il est évident que notre budget, bien que voté en mars, sera empreint d’incertitudes sur de nombreuses lignes, du fait du flou quant à l’application ou à l’impact des différentes mesures annoncées.

Aussi, je pense qu’il aurait été bon de tenir une commission des finances avant le DOB, et de ne pas attendre la veille du vote du budget. Nous le regrettons.

Un élément apparait d’ores et déjà évident : Le budget 2018 sera contraint.

Lire la suite...

 

Conseil Municipal du 22 février 2018

Lors du conseil municipal de Sotteville-les Rouen, les communistes, par la voix de Véronique CHRESTOL, ont proposé un voeux, évidemmment refusé par la Maire, demandant la reconnassance de l'Etat de Palestine ainsi que la libération des prisonniers palestiniens dont Salah Hamouri et Ahed Tamini.

Ahed Tamini

Salah Hamouri

Voici son intervention :

Madame Le Maire,

Nous sommes réunis en Conseil Municipal ce jour.

Je souhaiterai à cette occasion, que notre Conseil prenne l’initiative de demander solennellement au Président de la République et au Gouvernement de reconnaitre l’Etat de Palestine, conformément aux divers déclarations et actes internationaux qui se sont succédés depuis le 29 novembre 2012, date de la reconnaissance de la Palestine comme Etat observateur, non membre de l’ONU.

Lire la suite...

 

Voeux de la section PCF de Sotteville

_Le samedi 20 janvier s'est tenu à la Maison du Peuple la cérémonie des vœux de la section PCF de Sotteville-lès-Rouen.

Ce fut l'occasion pour Olivier CHRISTOL, secrétaire de la section, de revenir sur l'année 2017 et la mise en place d'une nouvelle majorité de droite, même si il s'est réjoui de l'élection D'Hubert WULFRANC dans la 3ème Circonscription.

Le travail est très important à mener, avec les populations, pour qu'elles réagissent face à l'ensemble des mauvais coups, avec notamment, une nouvelle fois, la casse du code du Travail puis avec le budget 2018 complètement tourné vers l'intérêt des plus riches.

Voeux 1

Voici son intervention :

Vœux de la section de Sotteville-lès-Rouen

Maison du Peuple

20 janvier 2018

Mesdames, Messieurs, Cher(e)s Ami(e)s, Cher(e)s Camarades,

Tout d’abord, je tiens, au nom de la direction de section, à vous présenter, ainsi qu’à vos proches, mes vœux et vous souhaite une très bonne année 2018, avec notamment un élément essentiel : la santé.

En effet, la santé, il fait l’avoir si l’on prend en compte les attaques contre la Sécurité Sociale, contre notre « Sécu »., contre les mutuelles et conte l’ensemble de la protection sociale. Comme le disait, il y a une cinquantaine d’années, un certain Francis Blanche, « Mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et malade !».

Cette sécu, que nous défendons dans son principe de répartition, a été mise en place dans un contexte politique, économique, social très difficile au lendemain de la seconde guerre mondiale, par la volonté, notamment d’un homme, le Ministre communiste Ambroise Croizat, dont ce sera le 117ème anniversaire de la naissance dans quelques jours, le 28 janvier.

Sur la création de la Sécurité Sociale, dont le slogan est « Cotiser selon ses moyens et recevoir selon ses besoins », il faut rappeler qu’elle est l’application du programme du Conseil National de la Résistance « Les jours heureux par le CNR», jours heureux dont la France avait bien besoin après 5 ans de guerre, de drames, de divisions. Nous travaillons à la diffusion du film « La sociale » de Gilles Perret sur la création de la Sécu, suivi d’un débat, dans les semaines qui viennent.

Certes ces attaques ne sont pas nouvelles contre cet outil qui a constitué un élément essentiel du développement social, en même temps qu’économique, du pays. Mais aujourd’hui, elles s’inscrivent dans un ensemble de mesures contre tous ce qui permet aux gens, à la population de notre pays de vivre un peu mieux, de se défendre contre les appétits des plus riches, des capitalistes.

Depuis l’an dernier, les rapports entre les forces politiques ont été quelque peu chamboulés.

Un nouveau Président de la République a été élu. Banquier de chez Rothschild et ancien Secrétaire général adjoint de l’Elysée au début du quinquennat de Hollande, puis Ministre de l’économie du gouvernent Valls, il a participé à l’ensemble des mesures qui ont conduit au rejet de la politique de Hollande par les français. Loi Macron, comme Loi travail, entre autre. Aujourd’hui, il reprend, avec un premier Ministre issu de la droite, bien connu dans notre Département, ancien maire du Havre, les grandes lignes de la politique prônée par les tenants du capital, le patronat et les plus riches… Fait marquant de cette présidentielle 2017, c’est l’élimination inédite au soir du 1er tour des deux partis qui dirigeaient, en alternance, le pays depuis près de 60 ans, à savoir le PS et les républicains…

Sur fond d’abstention forte, avec un FN en embuscade, une nouvelle majorité a été élue lors des législatives pour « mettre en marche » la politique présidentielle. Une majorité large mais assez disparate, ayant cependant comme ADN la volonté de mettre le pays au service des riches, de casser au maximum les moyens de lutte des salariés, de riposte des populations face aux mauvais coups, une majorité qui a aussi du mépris vis à vis des populations qui refusent de souffrir et qui se battent.

Cependant, parmi les députés élus en juin, la Seine-Maritime fait figure de département privilégié avec l’élection de 3 députés communistes, au Havre, à Dieppe et ici dans notre circonscription avec Hubert WULFRANC.

Lire la suite...

 

vero mairie

Lors du dernier Conseil Municipal, le groupe communiste s'est exprimé sur la baisse des moyens des collectivités, des communes, par la voix de Véronique CHRISTOL.

Elle a demandé que le conseil adopte une motion dénonçant ces réductions de moyens pour répondre aux besoins de la population.

La Maire a réfusé cette proposition en argant du fait qu'une seule commune ne peut faire changer les choses tout en décrivant une situation dramatique pour les collectivités. Ce refus conforte donc la politique de droite du gouvernement.

Voici son intervention :

"Conseil Municipal 09/12/2017 Question d’actualité Groupe communiste - Véronique CHRISTOL

Loi de finances 2018 et situation de la commune.

Mesdames, Messieurs, Cher(e)s collègues,

Même si elle n’est pas formellement votée, la Loi de Finances pour 2018 entérine une nouvelle baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, dans le prolongement du quinquennat précédent.

Après une baisse de 11 milliards entre 2015 et 2017, c’est une nouvelle saignée dans les finances des collectivités, des communes qui va être opérée. Une nouvelle asphyxie budgétaire est ainsi programmée.

De plus, cette réduction est assortie de chantage. Si les collectivités, les communes notamment, réduisent significativement leurs dépenses de fonctionnement en réduisant leur masse salariale ou en diminuant les services publics, elles pourraient être un peu moins touchée, à l’instar de 319 collectivités principales.

Même si vous allez nous expliquer à nouveau que l’on peut faire mieux avec toujours moins, cette réduction va peser sur les finances de notre commune, les services publics locaux, les subventions aux associations…, sur les services offerts à la population.

Lire la suite...

 

HOMMAGE DES COMMUNISTE À JEAN JAURÈS

Les communistes de Sotteville-lès-Rouen se sont réunis, en présence d'élus et de militants, afin de rendre un hommage à Jean Jaurès, le pacifiste, le député du peuple du Tarn, le fondateur du journal l'Humanité assassiné en 1914, le 31 juillet devant le café du Croissant à Paris.

Devant une quarantaine de personnes, venue de l'agglo rouennaise, c'est Olivier CHRISTIOL, le secrétaire de la section PCF qui a prononcé le discours d'hommage.

Jaurès  31 07 2017

Voici le discours prononcé :

Mesdames, Messieurs, Cher(e)s Ami(e)s, Chers Camarades,

Nous sommes réunis aujourd’hui, pour rendre un hommage à Jean Jaurès, comme cela a été le cas ce matin à Paris devant le café du Croissant pour commémorer le 103ème anniversaire de son assassinat.

Parler de Jaurès, c’est parler :  de l’homme, intellectuel, professeur de philosophie, historien, il a notamment écrit une « Histoire socialiste de la révolution française » de 1789, journaliste…  du député socialiste du Tarn, de gauche, défenseur des mineurs de Carmaux ou des verriers d’Albi,  du pacifiste qui se battait contre la guerre de 1914 qu’il pressentait, avec les dégâts que l’on connait,  mais c’est également parler du fondateur du journal l’HUMANITÉ en 1904.

Il a été assassiné le 31 juillet 1914, il y a un peu plus d’un siècle, à Paris, au café du Croissant.

C’était, à l’aube de la première guerre mondiale qui a été une gigantesque boucherie de plus de quatre ans et contre laquelle Jaurès se battait ardemment.

L’assassin de Jaurès le pacifiste, un certain Villain, proche des milieux monarchistes et d’extrême-droite a tué celui qui était l’espoir d’un règlement pacifique du conflit. Ce faisant, il a tué une paix qui était incompatible avec les intérêts de la bourgeoisie et des plus riches.

Jaurès est aujourd’hui pour nous le symbole de la lutte contre la guerre, contre les guerres, il est aussi celui qui s’empara de la question sociale pour faire de la République le régime de tous par tous, le socialisme. Le communisme n’a pris une forme organisée qu’en 1920, soit six ans après la mort de Jaurès.

Lire la suite...

 

Dans le Sotteville Mag de mars, nous avons publié une tribune - dont le texte est commun à celle de SAGV sihgnée David Querret - dont nous publions le texte ci-dessous

Une réunion publique est prévue pour le28avril à 20 heures 30 salle Ambroise Croizat

Sotteville-mag – mars 2016 Groupe communiste

__Un service public de la restauration municipale à Sotteville : c'est le moment !__

Notre restauration municipale est privatisée, contre l’intérêt général des Sottevillais-e-s. Sans débat, le contrat de la restauration municipale confié à SCOLAREST est prolongé d’un an jusqu’en avril 2017. Cette entreprise utilise la cuisine centrale et les offices payés par les habitants, et prélève sur chaque repas une marge destinée à « nourrir » ses actionnaires. Ainsi, les usagers financent les « frais de structure » de cette entreprise, plus de 100.000 € par an. Rouen est en régie publique depuis 2012, et Bois-Guillaume, commune de droite, a fait ce choix en 2013 en s’associant à la ville de Rouen pour mutualiser ses achats. Une régie publique de restauration, c’est s’assurer que la facture correspond au coût des repas et du service, et non à financer des actionnaires. C’est un moyen, pour la ville, de prioriser les produits bio et les producteurs locaux, en coopérant avec d'autres communes, plutôt que d'être prisonnière d’une centrale d'achat d'un grand groupe privé. C’est le moyen d'y voir clair dans la gestion et l’utilisation de l'argent public au bénéfice de l'intérêt général. Tel est le sens de la création d’un collectif pour la mise en place d’une régie publique de restauration dans notre commune.

Véronique CHRISTOL Jean-Pierre DUVAL Blog : elupcf-sotteville.elunet.fr

Au dela de cetexte, nous avons tenu une conférence de presse pour popularisé notre action... CP 09 03 16

 

Lors du conseil municipal du 2 juillet, les élus communistes sont intervenus sur plusieurs délibérations ...

Duval mairie

Jean Pierre DUVAL :

  • Sur la convention cadre contrat de ville pour 2015 - 2020 où il rappelle la "contradiction entre d'une part un quartier prioritéiare choisi au niveau d l'Etat et la sortie de ZEP du groupe scolaire de ce quartier"
  • Sur le marché du transport en autocar (après la réunion de la CAO) où il rève un peu ... de trans port en train , rendu plus difficile par l'activité réduite de la gare de notre commune, la fermeture de la boutique SNCF, sans oublier le triage SNCF en grande difficulté et lamise en oeuvre annboncée dfe la loi Macron, ce symbole de la démocratie gouvernementale ...

Véronique CHRISTOL est, quant à elle,

vero mairie

Lire la suite...

 

Lors du conseil municipal, consacré notamment au budget de la ville pour 2015, c'est Véronique CHRISTOL qui est intervenu pour le groupe communiste.

vero mairie

Elle a dénoncé un budget qui manquait fortement d'élan puisque marqué par l'austérité avec une réduction des dotations de l'Etat.

Voici son intervention :

Le vote du budget de notre commune intervient dans un contexte très particulier.

En effet, il y a quelques jours la droite a remporté les élections départementales, tant au plan national que dans notre département.

Les causes de cette victoire résident notamment dans le fait que le gouvernement fait une politique au service exclusif des forces de l’argent, qu’il a tourné le dos à ce pourquoi il avait été élu par le peuple de gauche il y a 3 ans.

Les français en ont assez de cette politique mise en œuvre au niveau national par un gouvernement qui contient en son sein un banquier de chez Rothschild transformé en ministre. Ils l’ont dit en n’allant pas voter ou en utilisant un bulletin de l’extrême droite, se trompant ainsi de colère.

Le peuple en a assez de devoir se serrer la ceinture tandis que les cadeaux aux plus riches continuent de plus belle, comme le confirme la progression du CAC 40. 56 milliards pour l’année 2014 dont 40 reversés aux actionnaires. Ainsi ces 40 milliards ne servent à rien pour l’éducation qui aurait bien besoin de personnel d’enseignement, pour le développement des services publics comme dans la santé, ou encore dans les transports …

Lire la suite...

 

AN logo

Alors que le débat en première lecture se terminait sur la loi "Macron" à l'Assemblée nationale, le Premier ministre utilise l'article 49-3 pourt courcircuiter le débat.

Le texte de casse du code du travail, de flexibilité accrue pour les salariés, de renforcement des droits des patrons avec la casse des tribunaux de prud'homme ...était soutenu par de moins en moins de députés de gauche, même si la députée Luce Pane continue à dire qu'il "s'agit d'une avancée" sociale ou patronale ... ?

Ce texte est également refusé par de plus en plus de gens, par une part grandissante de la population, tandis que la droite le trouve trop timide.

Un certain François Hollande, alors député et premier secrétaire du PS disait en 2006 : "Le 49-3 est une brutalité, le 49-3 est un déni de démocratie, le 49-3 est une manière de freiner ou d'empêcher le débat parlementaire»,




Pour André Chassaigne "Le coup de force du gouvernement est un aveu de faiblesse"

Le Gouvernement a décidé de recourir à l’article 49-3 de la Constitution et d’engager, de fait, sa responsabilité parce qu’il ne disposait pas d’une majorité suffisante à gauche pour faire adopter le projet de loi dit « Macron ». Ce coup de force est un véritable aveu de faiblesse. Faiblesse vis-à-vis de sa propre majorité qu’il n’a pu rallier autour de son parti-pris libéral qui est à rebours des promesses faites par le candidat François Hollande. Le Gouvernement aurait dû tirer les conséquences de cet échec en retirant ce texte plutôt que de recourir à des artifices constitutionnels qui ne sont rien d’autres qu’un mépris pour la souveraineté nationale, un déni de démocratie.

Lire la suite...

 

A l'occasion de son tour de France, Pierre Laurent, Sénateur de Paris et secrétaire national du PCF faisait étape en seine-Maritime.

Aff PL

Au cour de ce périple, il fit escale, jeudi dernier, le 12 février, sur le marché de Sotteville à la rencontre des militants communistes.

PL SLR  12 02 15

Pierre Laurent et Hubert Wulfranc (à droite), maire PCF de Saint-Étienne-du-Rouvray, sur le marché de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime), jeudi dernier (en présence de Véronique CHRISTOL, conseillère municipale de sotteville).

Photo : Jérome Lallier.

Ce fut également l'occasion pour lui de rencontrer les habitants de notre commune ainsi que les commerçants présent ce jour.

Ci joint l'article sur son tour de France publié dans l'Humanité du 16 février 2015.

Pierre Laurent : « Il faut que les gens retrouvent le chemin de leur force collective »

Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, poursuit son tour de France afin de renouer le dialogue politique concret que les Français attendent au-delà du ballet médiatique, et espère construire, avec toute les forces disponibles, l’union des gauches progressistes.

Pierre Laurent était en Normandie du 11 au 13février, dans le cadre de sa tournée dans les treize futures grande régions. De Rouen au Tréport, en passant par Le Havre, le secrétaire national du PCF a sillonné une France dans laquelle «la République se délite et l’État s’automutile», selon les mots de nombreux citoyens rencontrés. «Si j’ai décidé de faire ce tour pendant six mois, c’est parce que je ne supporte plus l’hypocrisie du ballet médiatique et la désinvolture des ministres. Nous sommes très loin, en France, d’avoir le grand débat démocratique que nos citoyens méritent. Je cherche à renouer le dialogue avec les gens et je sens une grande satisfaction de leur part devant ce projet de fond. Je sens aussi leur très grande colère devant le sentiment de ne plus être traités comme des citoyens à part entière par le gouvernement», indique-t-il.

Lire la suite...

 

vero mairie

Intervention de Véronique CHRISTOL pour la groupe communiste sur les orientations budgétaires de la ville.

Austérité et responsabilité de la députée dans la situation, telles sont les caractéristiques de cette intervention.

Conseil Municipal de Sotteville-lès-rouen – 12 février 2015 Orientations budgétaires Véronique CHRISTOL – Groupe communiste

Madame la Députée-Maire, Nous arrivons dans la dernière phase de l’élaboration du budget pour notre commune, avec les orientations budgétaires, c’est à dire l’ossature, les grandes lignes, du budget qui sera soumis au vote à la fin du mois de mars. Madame la Députée-Maire, dans votre réponse à un de nos courriers vous demandant de soutenir l’action de l’Association des Maires de France, une motion s’opposant à la baisse massive des dotations de l’Etat aux collectivités, adoptée par 16 000 collectivités, vous écriviez je cite : « J’aurais l’occasion de vous présenter (lors du débat d’orientation budgétaire) comment l’on peut construire un budget responsable et solidaire, qui encourage l’investissement, malgré la baisse des ressources de la ville ».

Nous y voici et cela amène quelques réflexions de ma part. L’Etat baisse de 3,67 milliards d’Euros les dotations pour l’année 2015, et il programme la même réduction à nouveau pour 2016 et pour 2017. Au total, ce sont 28 milliards qui manqueront à l’ensemble des collectivités territoriales entre 2014 et 2017. Ce faisant, vous faites le choix de répondre favorablement aux exigences du patronat. En effet ces baisses de dotations servent à compenser les cadeaux, sous forme d’exonérations diverses pour les plus riches, pour financer le CICE, ce reversement sans contreparties, notamment en terme d’emplois, aux entreprises, ce cadeau de 40 milliards d’euros. Un chiffre vient de tomber : la hausse des dividendes versés aux actionnaires en 2014 a progressé de 30% sur l’année précédente pour atteindre 46 milliards, et 10 milliards d’actions gratuites pour les seules entreprises du CAC 40. On est bien loin de la déclaration du président de la république, il y a 3 ans quand il déclarait au Bourget que « son ennemi, c’était la finance ».

Lire la suite...

 

collin

Communiqué de presse Le 06 février 2015

Claude COLLIN, Conseiller Général de Sotteville-lès-Rouen Est.

Véronique CHRISTOL et Jean-Pierre DUVAL conseillers municipaux PCF de Sotteville-lès-Rouen.

Olivier CHRISTOL, Secrétaire de section PCF de Sotteville-lès-Rouen

Pascal LE COUSIN, Secrétaire de section PCF de Saint-Etienne-du-Rouvray Candidat à l’élection départementale des 22 et 29 mars 2015.

La décision des services académiques d’exclure le groupe scolaire Ferdinand Buisson de Sotteville-lès-Rouen du nouveau dispositif Réseau d’Education Prioritaire pour la rentrée 2015 a été prise en dépit de toute logique éducative.

Actuellement classé en ZEP, le groupe scolaire Ferdinand disposait jusqu’à présent de moyens humains supplémentaires pour aider les enfants à mieux réussir leur scolarité notamment avec des effectifs allégés dans les classes.

Ses moyens sont destinés à pallier, autant que faire se peut, aux inégalités sociales auxquelles sont confrontées nombre d’élèves scolarisés dans cet établissement du fait d’un environnement familial parfois moins propice à la réussite scolaire.

Lire la suite...

 

La loi « Macron » prévoit, parmi les nombreux sujets traités, la libéralisation totale du transport par autocar contre le rail. "Nous sommes déterminés à ne pas laisser faire. Nous demandons l’arrêt immédiat de nouvelles remises en cause de dessertes, d’arrêts dans les gares pour le prochain service 2016".

Déclaration du groupe CRC du Sénat, GDR de l’Assemblé Nationale, des vices-présidents communistes des Régions, des administrateurs communistes du STIF :

En débat à l’Assemblée Nationale la loi « Macron » prévoit, parmi les nombreux sujets traités, la libéralisation totale du transport par autocar.

Ce qui permettraient aux grands groupes de transport, dont la SNCF, avec sa filiale ID Bus, d’ouvrir librement des lignes de transports collectifs réguliers non urbains par autocar, en concurrence avec des services existants, qu’il s’agisse des TER, des TET ou des TGV.

Lire la suite...

 

Vero

Devant un tel événement, que dire ?

Oui la liberté de la presse à été assassinée ce jour, une liberté indispensable pour la démocratie.

Les élus communistes et républicains s'expriment :

Lire la suite...

 

vero mairie

Véronique CHRISTOL, écrit à Guillaume Pepy sur la casse du Fret et du triage SNCF ainsi que sur les fermetures de boutiques annoncées, dont celle de Sotteville-lès-Rouen.

Voici son courrier :

Monsieur Guillaume PEPY Président de la SNCF 2, place aux étoiles CS7001 93633 LA PLAINE SAINT DENIS Cedex

Sotteville-lès-Rouen, le 09 décembre 2014

Monsieur le Président,

Il y a quelques jours, nous apprenions la fermeture annoncée pour le 31 décembre 2014, des boutiques SNCF de Sotteville-lès-Rouen, de Rouen Saint-Sever et du Havre, pour ce qui concerne notre département.

La raison invoquée serait une perte de clientèle, qui utiliserait internet, qui se déplacerait facilement à la gare, de Rouen notamment ... et qu'il faudra bien que chacun s'adapte aux nouvelles technologies.

Cependant, pour les personnes désirant un simple renseignement, rien ne remplacera le contact humain, toutes ne possèdent pas la maîtrise de l'outil informatique et pour les personnes âgées, qui ne sont pas les usagers qui se déplacent le moins, la boutique leur permet de prendre leur billet bien en amont de leur voyage.

Lire la suite...

 

Lors du Conseil Municipal de Sotteville du 13 novembre, les élus communistes par la voix de Véronique CHRISTOL sont intervenus dans le cadre des questions d’actualité sur la baisse des dotations aux collectivités.

vero mairie

Voici le texte de sa question :

Madame la Députée-Maire,

Le projet de Loi de Finances pour 2015 a été rendu public et acté par la commission des finances de l’Assemblée Nationale le 8 octobre dernier.

Il contient de nombreux éléments qui vont mettre les Françaises et Français en difficulté dans leur vie quotidienne, comme le maintien du taux de TVA à 10% sur l’essentiel des produits.

Le choix est fait, dans le prolongement du discours de Manuel VALLS, notamment de celui devant le MEDEF, de satisfaire, en priorité et sans discernement, la finance, les plus riches.

Cela s'est traduit par la mise en place du pacte de responsabilité contenant 40 milliards d'euros de cadeaux supplémentaires aux grosses entreprises par le biais du CICE. Pour la seule haute Normandie, ce sont d'ores et déjà 87 millions qui sont globalement reversés selon les chiffres donnés il y a quelques jours par le Préfet.

Lire la suite...

 

Boutique SNCF au conseil Municipal de Sotteville.

Lors du Conseil Municipal du 13 novembre, la question de la fermeture annoncée de la boutique SNCF de la place de l'Hôtel de ville à Sotteville a été évoquée.

C'est Jean Pierre DUVAL qui est intervenu, au nom du groupe communiste lors d'une question d'actualité.

Un courrier de Claude Collin, conseiller général communiste, portant également sur cette question a été envoyé à Guillaume Pepy, le Président de la SNCF. Voir ce courrier en Pièce jointe.

Voici l'internetion de Jean Pierre DUVAL :

"Lors du dernier Conseil municipal, nous vous avions interrogé sur la politique de la SNCF qui a des conséquences sur notre commune, sous différents aspects.

Outre le sort de nombreux cheminots, habitants notre commune, je voudrais attirer votre attention sur la fermeture à nouveau annoncée de la boutique SNCF et sur la manière dont le Fret, et en particulier le triage situé sur notre commune, est traité dans le pays.

Sur la boutique, vous disiez, Madame le Maire, lors du Conseil Municipal de juin que « la boutique SNCF s’inscrit vraiment dans une histoire avec des besoins et elle a un avenir ».

Aujourd’hui, il semble que nous en sommes à la fin de l’histoire, qu’il n’y aurait plus de besoins pour nos populations et donc plus d’avenir.

Lire la suite...

- page 1 de 10

 
Blog des blogs